calcul de prêt
Calcul de prêt

Comment calculer le taux d’intérêt d’un prêt personnel ?

Le prêt personnel peut-être tout à fait opportun pour financer un projet qu’on tient à cœur. Et quand on envisage de faire une demande de prêt, le calcul d’intérêts est une étape très importante. Plus précisément, il s’agit de déterminer le coût global du crédit. Pourtant, ce dernier peut grandement varier en fonction des taux d’intérêt pratiqués par les organismes de prêt. Découvrez tout de suite comment calculer le taux d’intérêt d’un prêt personnel.

Le taux d’intérêt : en quoi consiste-t-il ?

Le taux d’intérêt s’agit de la somme qui permet de rémunérer l’organisme bancaire qui propose le crédit. Plus le taux d’intérêt est élevé, et plus la somme perçue par l’établissement est importante. Par ailleurs, lorsqu’on ne connaît pas les formules mathématiques servant à l’effectuer, le calcul d’intérêt d’un prêt personnel peut être complexe.

D’ailleurs, il n’est pas rare que les personnes qui demandent un prêt personnel se perdent dans la complexité des opérations. Bien sûr, afin d’estimer avec précision le montant de son crédit, il faut connaître les différents taux indispensables. Connaître ces derniers permet également de comparer plus facilement et sans risque d’erreurs, les différentes propositions.

Les éléments du taux de prêt personnel

Le taux de prêt personnel est défini librement par chaque organisme de prêt ou banque. Toutefois, il ne peut en aucun cas dépasser un certain taux d’usure qui est fixé par la Banque de France. Il correspond au seuil maximum que les prêteurs sont autorisés à pratiquer quand ils accordent un prêt. Cela permet à l’emprunteur d’éviter d’éventuels abus. À noter qu’il s’agit ici du taux annuel effectif global, et non du taux d’intérêt nominal.

Le taux d’intérêt nominal n’est qu’un élément constitutif du taux annuel effectif global ou TAEG. Ce dernier est d’ailleurs un facteur essentiel dans une offre de prêt à la consommation. Il est exprimé en pourcentage annuel du montant emprunté et intègre dans son calcul tous les frais imposés par la banque qui accorde le crédit.

Mais dans le cas d’un prêt personnel, le TAEG comprend, en plus du taux nominal, tout ou une partie, des frais du dossier, les frais dus à des intermédiaires tiers comme le courtier. Sans oublier les frais d’ouverture de compte, les frais de tenue de compte ainsi que les frais d’utilisation d’un moyen de paiement et le coût des garanties obligatoires, etc.

Calcul d’intérêts du prêt personnel

D’une manière générale, les intérêts du prêt de l’emprunteur constituent le coût monétaire de son crédit. C’est pourquoi en plus du capital emprunté, il est nécessaire de prendre en compte ces intérêts. Ensuite, il faut verser ces derniers à l’organisme emprunteur, en plus du capital total emprunté à l’organisme de prêt.

Ces intérêts sont destinés à titre de compensation pour le créancier. Par ailleurs, le calcul des intérêts du prêt personnel se fait sur la base du coût total emprunté auprès de l’organisme de prêt ainsi que du TAEG, sans oublier la durée du crédit. D’ailleurs, du fait que le capital est remboursé au fur et à mesure des mois, le coût des intérêts va aussi baisser.

Dans un prêt personnel, le taux annuel proportionnel est le taux nominal du crédit. Mesurer le taux proportionnel annuel est donc indispensable. Pour ce faire, c’est très facile, car il suffit de diviser le taux proportionnel annuel par 12.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.